ACCUEIL        NEWSLETTER
VISITEURS
F.S.I.F.
trait
RUBRIQUES
trait
PARTENAIRES
Partenaires

 

Les Actualités

________________________________  

Logo Business Immo

 

Parution du premier numéro du magazine SIIC+
BOURSE / FINANCE - 30.10.2012

    Magazine SIIC+

Le premier numéro du magazine SIIC+ vient de paraître. Co-édité par L’abécédaire des Institutions et la Fédération des sociétés immobilières et foncières (FSIF), en collaboration avec Business Immo, l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF) et pierrepapier.fr, ce quadrimestriel apportera « un éclairage très pointu sur les projets, les réalisations, les enjeux, les équipes et les dirigeants des SIIC. Il a vocation à illustrer le pari du gagnant-gagnant réalisé entre l’intérêt sectoriel et l’intérêt général économique » écrit, dans son éditorial, Dorian Kelberg, délégué général de la FSIF et directeur de la publication, qui ajoute : « après la publication du livre - Les SIIC, une réussite française- le magazine SIIC+ s’inscrit dans la droite ligne de cette initiative ».
Ce premier numéro met le projecteur sur deux études menées par PwC et Landwell sur les impacts fiscaux et économiques de l’activité des SIIC. A noter que ses études sont une première mondiale. Egalement au sommaire de ce numéro : « Les échos des SIIC » ; « Zoom sur… » Gecina, la Société de la Tour Eiffel, Affine ; « Grand Angle » : Icade, Frey et Foncière Atland ; « Regards croisés, ils parlent des SIIC » : Pierre Moscovici, Guillaume Poitrinal, Christophe Kullmann, Géry Robert-Ambroix, Jean-Paul Dumortier, Xavier Bertrand, Patrick Braouezec, Edith Cresson, Solange Biaggi. L’interview de Françoise Jourda, architecte. « Trois questions à… » Serge Grzybowski, PDG d’Icade ; « Intérieur SIIC3 » par Lucy Bakli (Majorelle) et Isabelle de Ponfilly (Vitra) ; « Aménagement… » par Foncière des Régions. « Infos REITs » : les SIIC (REITs) dans le monde et « Le billet de Pierrepapier.fr ».
Précisons que les abonnés à l’Intégrale de Business Immo recevront gratuitement ce n°1 du magazine SIIC+.

________________________________  

Logo Business Immo

 

Le jury des 7e Trophées des SIIC dévoilé
BUREAU - 24.10.2012

   Les SIIC 2012

La septième édition des Trophées des SIIC se déroulera lors du Simi, le 6 décembre 2012 de 11 h à 13 h. Cet événement a pour vocation de faire connaître le secteur des SIIC, ses différents acteurs ainsi que leurs projets industriels auprès de professionnels de l’immobilier, d’investisseurs, d’actionnaires, de décideurs publics et des médias.
Cette année, le jury sera présidé par François Asensi - député de Seine-Saint-Denis et maire de Tremblay-en-France et composé de Jean-Jacques Ory - architecte, Arnaud de Bresson - délégué général de Paris-Europlace, Nicolas Jacquot - associé Arsène Taxand, Mohamed Kallala - membre du directoire, responsable des financements immobiliers, direction dettes & financements de Natixis, Gaël Thomas - directeur de la rédaction de Business Immo, Catherine Sabbah - journaliste aux Echos et Nathalie Charles - directeur immobilier d’EDF récompensée par l’ADI lors du dernier Simi.
Les membres du jury se réuniront le 28 novembre prochain au Cercle de l’Union Interalliée pour auditionner les candidats et délibérer. Cinq trophées seront décernés à cette occasion : • « Ville et Avenir » récompense une réalisation immobilière conduite par une SIIC impactant la vie de la cité : tant sur le plan architectural que sur celui du développement durable, social, économique, culturel ou sociétal. • « Small and Mid Cap » est décerné à une foncière de petite ou moyenne capitalisation boursière (jusqu’à 1,5 milliard d’euros, ce qui est la moyenne de la capitalisation boursière par foncière au 30 juin 2012) dans le cadre de ses activités industrielles, financières ou sociétales. • « Meilleure opération de l’année » pointe une réussite exemplaire. Ce trophée récompensera l’opération financière et/ou capitalistique et/ou industrielle menée par une SIIC, soit pour la société elle-même, soit pour le secteur des SIIC dans son ensemble. Pour ces 3 trophées, les SIIC ont jusqu’au 9 novembre pour envoyer leur dossier de candidature à la FSIF. • « Meilleur analyste de l’année ». • « Prix Jean Weil : Immobilier et société ».
« Cette année, en ligne avec les éditions précédents, nous avons composé un jury équilibré, avec des personnalités de premier plan représentatives de leur profession, qui auront toute qualité pour mesurer la pertinence des dossiers présentés. La FSIF les remercie par avance de leur implication dans ces trophées, dont le but est d’apporter un éclairage sur la contribution multidimensionnelle des SIIC à l’attractivité économique de la France », a déclaré Dorian Kelberg, délégué général de la FSIF et Président du Comité de pilotage de la manifestation

________________________________  

Logo Business Immo

 

« Notre priorité : poursuivre le dialogue avec les pouvoirs publics sur le cadre réglementaire de l’investissement immobilier »
CARRIÈRES - 07.11.2012

La FSIF vient d’élire pour trois ans un nouveau président, Christophe Kullmann, l’actuel directeur général de Foncière des Régions. Le président de la FSIF entend demeurer l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics sur le cadre réglementaire de l’investissement immobilier. Il veut également positionner la fédération sur la transformation de la Cité et être force de propositions sur la question du logement. Christophe Kullmann nous livre sa feuille de route.

    C KULLMANN

        Christophe Kullmann

Business Immo: Que représente, en 2012, la FSIF ?
Christophe Kullmann: La Fédération des Sociétés Immobilières et Foncières représente les principales sociétés immobilières cotées de la place mais aussi compte, en son sein, des assureurs, des investisseurs étrangers, de grands gestionnaires d’actifs ou encore de grands utilisateurs qui se mobilisent pour une industrie immobilière française dynamique et compétitive. Cette organisation professionnelle se positionne comme l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics sur des questions réglementaires. Elle est aussi une force de propositions aux niveaux économique, social et environnemental en dialoguant au sein des différentes instances représentatives mais aussi avec l’ensemble des métiers de l’immobilier, du monde de l’épargne et de l’investissement, d’autres organisations professionnelles, des administrations ou encore des organismes de recherche ou d’études.


BI: Quelle est votre feuille de route ?   CK: Notre première priorité est de poursuivre le dialogue avec les pouvoirs publics sur le cadre réglementaire qui régit l’investissement immobilier. La qualité de ce dialogue a toujours été la force de la FSIF et c’est un dialogue qui est mené avec un sens du collectif et de l’intérêt général économique. Il nous faut également fédérer au-delà des foncières cotées. C’est déjà le cas aujourd’hui au conseil de la FSIF, mais c’est quelque chose que je souhaite amplifier en dialoguant aussi avec les différents représentants des locataires (ADI, Procos), les promoteurs et aussi avec les autres grands investisseurs, les assureurs, les SCPI et OPCI, les investisseurs étrangers. En étant uni, l’immobilier sera d’autant plus compris et reconnu. La FSIF entend également contribuer à la transformation de la Cité. Je souhaite que nous soyons encore plus présents auprès des collectivités locales, des aménageurs, des professionnels de la construction pour
concevoir un nouvel immobilier, des immeubles efficients et pertinents pour le long terme.


BI: Quel peut être l’apport de la FSIF à la réflexion sur le logement en France ?

CK: Nous sommes avant tout des spécialistes de l'immobilier d'entreprise mais nous souhaitons être force de proposition quand les autorités publiques voudront parler logement. Sur ce point, le ministre du logement a été clair : « Pas d’obligation, des incitations ». Certains investisseurs institutionnels sont déjà présents dans le logement (des assureurs et des groupes de SCPI et aussi des foncières) et sont intéressés, en tant que placement, par ses caractéristiques de sécurité et de régularité. Il y a certainement de la place pour voir les opérateurs immobiliers s’intéresser davantage au logement locatif. La collecte de l’épargne immobilière (notamment OPCI et SCPI) laisse penser que l’épargne privée pourrait être attirée par du logement même réglementée, même sans avantages fiscaux. Il y a certainement des pistes à étudier.


BI: Quelle est votre position sur la nouvelle taxe de 3 % sur les dividendes ?

CK: Les SIIC sont soumises à cette nouvelle taxe sur les dividendes. Cela remet en partie en cause la transparence fiscale. L'impôt doit être au niveau des actionnaires et pas au niveau des SIIC. Notre contrat social, c'est la distribution et taxer cette obligation de distribution est quelque chose d'injuste. Nous souhaitons que ce régime soit adapté.

 

________________________________  

Logo Business Immo

 

Christophe Kullmann, nouveau président de la FSIF
CARRIÈRES - 07.11.2012

    C KULLMANN

Le 6 novembre, le conseil d’administration de la Fédération des Sociétés Immobilières et Foncières (FSIF) a nommé son nouveau président, Christophe Kullmann. Le directeur général de Foncière des Régions succède ainsi à Jean-Paul Dumortier, président depuis 2002. Le conseil d’administration a également nommé Alain Taravella, président-fondateur d’Altarea Cogedim au rôle de vice-président de la FSIF pour succéder à Yves Mansion. Pierre Vaquier, président d’Axa Real Estate reste vice-président de la FSIF.
Jean-Paul Dumortier est nommé président d’honneur de la FSIF. Yves Mansion est nommé vice-président d’honneur.
A l’occasion de ces nominations, le conseil d’administration renouvelle également son entière confiance à Dorian Kelberg, délégué général de la FSIF, qui dirige et anime la Fédération depuis 2000.

________________________________  

Business Immo TV : 2012

VIDEOS BUSINESS IMMO TV2

Vidéos Business Immo TV2

Forum des métiers de l'industrie, les SIIC, Balard 2015 ...

TV2 Business Immo

________________________________  

 

depeche

 

Business Immo : jeudi 1décembre 2011.                                                     BOURSE / FINANCE - 01.12.2011

 KPMG et la FSIF publient leur 5e édition de l’étude de benchmark sur les normes IFRS au sein des foncières cotées

Régis Chemouny, associé KPMG en charge des activités immobilières.

En direct du Simi (Paris) - KPMG et la FSIF viennent de publier leur 5e édition de l’étude relative aux normes IFRS pour un panel de vingt sociétés foncières cotées françaises et européennes. Cette étude apporte un éclairage très complet et très intéressant sur la communication financière de ces sociétés, et fait état des dernières évolutions normatives et réglementaires. « Cette 5e édition illustre les efforts consentis par la communauté des foncières, pour favoriser la convergence des approches, dans un contexte de refonte régulière des normes, et de forte instabilité conjoncturelle. L’Epra a joué un rôle structurant au travers des divers rapports de recommandations, y compris désormais sur l’aspect environnemental. L’accent est mis dans cette étude sur des indicateurs de performance financière, dans un climat de doute et d’atonie économique. À l’instar de 2011, l’année 2012 sera vraisemblablement une année de consolidation et de recentrage des activités » souligne Régis Chemouny, FRICS, Associé KPMG en charge des activités immobilières.

________________________________

 

depeche

 

Business Immo : jeudi 13 octobre 2011.

La FSIF réfute l'idée d'une remise en cause du régime SIIC

Fsif      La Fédération des Sociétés Immobilières et Foncières s'étonne des commentaires qui ont accompagné le vote de deux amendements au PLF 2012 adoptés le 12 octobre en Commission des Finances de l'Assemblée Nationale. Ces deux amendements ont pour effet de supprimer l'abattement de 40% dont bénéficiaient les actionnaires individuels des sociétés d'investissement immobilier cotées (SIIC) et de taxer les dividendes versés par les SIIC dans le cadre des PEA. Bien qu'allant à l'encontre du développement de l'actionnariat populaire dans les foncières cotées, ces deux mesures ne remettent pas en cause les fondamentaux d'un régime fiscal qui est devenu un standard international adopté par les grandes économies développées (Etats-Unis, Japon, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Espagne, Pays-Bas, Australie, Belgique...).

"Avec près de 4 milliards d'euros de recettes fiscales en moins de 10 ans, le bilan fiscal du régime SIIC est particulièrement positif pour les finances publiques. A ce titre, le rapport du comité d'évaluation du 29 août 2011, piloté par l'Inspection générale des Finances, classe le régime des SIIC dans la catégorie des dispositions fiscales les plus performantes. Porteuses de l'essentiel des grands projets d'architecture du pays pour un total d'investissement de 10 milliards d'euros sur les trois prochaines années, la cinquantaine de SIIC françaises apportent une contribution essentielle à l'économie française et fournissent des emplois non délocalisables à des centaines de milliers de salariés du secteur de l'équipement, de la construction et des services" conclut le commnuniqué.

________________________________

           5e édition des Trophées des SIIC : les lauréats 2010


  BOURSE / FINANCE - 01.12.2010
                                                                
La 5e édition des Trophées des SIIC vient de s’achever. Dans la catégorie « Meilleure opération de l’année », le lauréat est Foncière des Régions pour la distribution exceptionnelle réalisée en 2010. Pour le trophée « Ville et Avenir », le jury a distingué deux foncières : Gecina pour « Made for people » à Boulogne-Billancourt et Mercialys pour le centre commercial de la Caserne de Bonne à Grenoble. Le trophée du meilleur analyste financier a été remis à Julian Livingston-Booth, analyste financier chez Goldman Sachs. Enfin, Jean-Claude Bossez a été honoré en recevant le trophée « Immobilier & Société ».
Cette année, le Jury était présidé par Pierre Moscovici, député PS du Doubs, ancien ministre délégué aux Affaires européennes (1997-2002), membre de la commission des Finances à l’Assemblée nationale. Et était composé de : Xavier Gonzalez, architecte de l'agence « l'Atelier d'Architecture Brenac-Gonzalez » ; Maximilien Nayaradou, chargé de mission Finance innovation de Paris Europlace ; Emmanuel Egloff, rédacteur en chef adjoint du Journal des Finances ; Olivier Mesmin, avocat-associé au cabinet Baker & McKenzie ; Ingrid Nappi-Choulet, professeur à l’ESSEC, titulaire de la chaire Immobilier ; Gaël Thomas, directeur de la rédaction de Business Immo et Jean-Marc Castaignon, directeur de l'Immobilier d'Exploitation, Société Générale, directeur immobilier de l'année 2009 récompensé par l'ADI.

  Source : Business Immo

 

        Mercialys lauréat du Trophée des SIIC "Ville et Avenir"

| 01/12/2010 | 15:40 | Immobilier

 © Groupe-6; photographe : Luc Boegly
 Le Centre Commercial de la Caserne de Bonne à Grenoble, projet de l'agence d'architecture Groupe-6.

Organisés par la Fédération des sociétés immobilières et foncières (FSIF), les Trophées des SIIC ont été décernés mercredi 1er décembre dans le cadre du SIMI (Salon de l'Immobilier d'Entreprise). Pour sa 5ème édition, le jury était présidé par Pierre Moscovici. Mercialys, détenteur et gestionnaire des actifs espaces commerciaux du Groupe Casino est récompensé pour le Centre Commercial de la Caserne de Bonne à Grenoble, projet conçu par l'agence d'architecture Groupe-6.
Projet à haute qualité environnementale, le centre commercial La Caserne de Bonne (16 653 m² GLA), conçu par l'agence d'architecture Groupe-6, fonctionne comme une halle bioclimatique et complète la reconversion de l'ancienne garnison grenobloise en une ZAC écologiquement viable déjà lauréate du Grand Prix National Eco-quartier en 2009. Plus qu'un centre commercial,"La Caserne" est un lieu - un lieu à l'identité définie par sa démarche durable, son environnement naturel et son insertion urbaine. A noter :1500 m3 de bois ont été utilisés pour construire, à partir d'une ossature béton, façades, charpentes et planchers structurels. Un concept unique en France à cette échelle.

| Source LE MONITEUR.FR

________________________________

depeche

Business Immo :lundi 08 novembre 2010 - 12h09

SIMI 2009 : Plus de 18 000 visiteurs !

 

Le jury de la 5 e édition des Trophées des SIIC va prochainement se réunir sous la présidence de Pierre Moscovici, député PS du Doubs, ancien ministre délégué aux affaires européennes (1997-2002), membre de la commission des finances à l’Assemblée nationale. Les Trophées des SIIC décernent quatre prix : le trophée de la « meilleure opération de l’année », le trophée « Ville et avenir », le trophée du « meilleur analyste financier de l’année » et le trophée « Immobilier et société ».

L es nominés de cette 5ème édition sont :
Pour le trophée « Ville & Avenir » :
- Affine pour la Tour Traversière à Paris
- Foncière des Régions pour la Tour CB 21 à La Défense
- Gecina pour « Made for people » à Boulogne-Billancourt
- Mercialys pour le centre commercial de la Caserne de Bonne à Grenoble
- Eurosic pour le 52 Hoche à Paris

Pour le Trophée « Meilleure opération de l’année » :
- Foncière des Régions pour la distribution exceptionnelle réalisée en 2010
- Icade pour l’acquisition de Compagnie de la Lucette
- Mercialys pour l’opération d’apport d’actifs « à développer »
- Klépierre pour le lancement réussi du programme d’émission obligataire

Le jury de la 5e édition des Trophées des SIIC, présidé par Pierre Moscovici, est composé de Xavier Gonzalez , architecte de l'Agence « l'Atelier d'Architecture Brenac-Gonzalez », Arnaud de Bresson , délégué général de Paris Europlace, Emmanuel Egloff , rédacteur en chef adjoint au Journal des Finances, Olivier Mesmin , avocat-associé au cabinet Baker & McKenzie, Ingrid Nappi-Choulet , professeur à l’ESSEC, titulaire de la chaire immobilier, Gaël Thomas , directeur de la rédaction de Business Immo et Jean-Marc Castaignon , directeur de l'immobilier d'exploitation, Société Générale, directeur immobilier de l'année 2009 récompensé par l'ADI.
Dorian Kelberg , délégué général de la FSIF et président du Comité de pilotage de la manifestation souligne l’effort qualitatif de présentation de la part de tous les nominés. Par ailleurs, il précise que « la délibération du jury connaitra une évolution majeure lors de cette nouvelle édition. En effet, les nominés auront la possibilité d’être auditionnés par les membres du jury. C’est une nouvelle dimension qui est donnée ici permettant au jury de compléter leur appréciation et aux nominés de se donner une idée de la façon dont leur dossier est perçu par ces différentes personnalités qui composent le jury ».

Dernières dépêches bouton
| Recevoir | Archives |

 

________________________________

depeche

Business Immo :vendredi 04 décembre 2009

SIMI 2009 : Plus de 18 000 visiteurs !

 Simi Organisé par le Groupe Moniteur, le SIMI a attiré 18 069 visiteurs, soit une progression de 13,6% par rapport à l’édition 2008. 403 exposants ont représenté l’offre immobilière et foncière disponible en France pendant ces trois jours dédiés à l’immobilier d’entreprise.
Christine Lagarde, ministre de l’Industrie, de l’Economie et de l’Emploi,visitant le salon, s’est félicitée de sa qualité et de son importante fréquentation. « Ce qui m’intéresse c’est de rencontrer les professionnels et d’entendre de leur part les difficultés qu’ils rencontrent. J’ai quand même l’impression qu’on est en train de passer un cap. Je comprends que le secteur, en particulier de l’immobilier de bureaux, est en train de frémir en termes de demandes de permis de construire notamment ».

Intervenant lors d’une des soixante conférences, animée par Business Immo, Eric Woerth, ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat s’étonnait que l’on parle encore de crise immobilière au vu de l’affluence du salon, de la richesse du programme et du dynamisme des exposants.

 Michel Ginot,président de l’Association des directeurs immobiliers (ADI) a déclaré : « le temps de chacun étant compté, le concept du SIMI permet à un maximum de professionnels intéressés de participer au rendez-vous, occasion d’autant de rencontres qui peuvent déboucher sur des projets immobiliers. Nous adhérons, par conséquent, pleinement à ce concept ».
Pour sa part, Business Immo vous rendra compte de ce Simi en images sur Business Immo TV - la seule télévision de l'immobilier présente au Palais des congrès - dès la semaine prochaine et grâce à "Jour J" le quotidien des salons avec un "Spécial bilan du Simi".
La 9e édition du Simi se déroulera du 1er au 3 décembre 2010

________________________________  

depeche

Business Immo : mercredi 14 octobre 2009

Trophées des SIIC : les délibérations approchent

 Trophée des SIIC Le jury du trophée des SIIC se réunira le 18 novembre prochain pour désigner les lauréats de cette 4èmeédition qui récompense les meilleures initiatives des SIIC. Cette année, cinq trophées seront remis le 2 décembre prochain, dans le cadre du salon Simi, à Paris : 
-    Le prix de la meilleure opération de l’année qui récompense l’opération financière, capitalistique ou industrielle menée par une SIIC (plus de détails)
-    Le trophée « ville & avenir » récompense une réalisation immobilière, neuve ou réhabilitée, conduite par une SIIC qui a un impact sur la vie de la Cité (plus de détails)
-    Le prix du meilleur analyste financier de l’année, en partenariat avec Exfine et La Tribune
-    Le prix Immobilier & société, qui récompense une personnalité ou attire l’attention sur un événement ayant eu un impact positif, par le biais des SIIC, sur la société française. 
-    Un prix spécial du jury sera également remis à cette occasion.
Les candidatures pour les trophées de la « meilleure opération de l’année »et « ville et avenir » seront closes le 30 octobre.
Rappelons que le jury de cette 4ème édition des Trophées des SIIC sera présidé par Xavier Bertrand - Ancien ministre, député-adjoint au maire de St Quentin dans l'Aisne, secrétaire général de l'UMP. Il est composé de Bernard Monassier - Notaire, Arnaud de Bresson (Paris Europlace), Pélagie Terly (AGEFI gestion d'actifs), Pierre Giudicelli, architecte, Philippe Chalmin, économiste et universitaire, et Gaël Thomas (Business Immo).

________________________________  

depeche

Business Immo :jeudi 17 Septembre 2009.

Lancement du 4ème Trophées des SIIC

 Trophées des SIIC La 4ème édition des Trophées des SIIC est lancée. Elle aura lieu le mercredi 2 décembre 2009 de 11 à 13 h à l'occasion du SIMI, au Palais des Congrès de Paris. Le jury de cette nouvelle édition sera présidé par Xavier Bertrand - Ancien ministre, député-adjoint au maire de St Quentin dans l'Aisne, secrétaire général de l'UMP. 
Il est composé des personnalités suivantes :
Bernard Monassier - Notaire, président d'Honneur du groupe Monassier France
Arnaud de Bresson - Directeur général de Paris Europlace;
Pélagie Terly - Journaliste AGEFI gestion d'actifs
Pierre Giudicelli - Architecte, professeur honoraire à la Sorbonne, président du master GESIC
Philippe Chalmin - Economiste et universitaire, membre du Conseil d'analyse économique (CAE) auprès du Premier ministre
Gaël Thomas - directeur de la rédaction de Business Immo
« Nous voulons faire évoluer constamment cette manifestation. Le format sera plus resserré et plus dense que celui des années précédentes. Dans le contexte économique que connait l'ensemble de l'économie des pays occidentaux, il était important d’établir un point de conjoncture du secteur des SIIC. Celui-ci sera alors suivi de la remise des Trophées avec une présentation dynamique, mettant en valeur les nominés et les lauréats. Nous souhaitons recevoir le maximum de dossiers de candidatures pour les domaines "Meilleur opération de l'année" et celui de "Ville et Avenir" », a souligné Dorian Kelberg, délégué général de la FSIF et Président du Comité de pilotage de cette manifestation. Qui ajoute : « L'objectif du Comité de pilotage est de donner à cette manifestation toujours plus d'impact aussi bien auprès de l'ensemble des industries immobilières mais aussi auprès des observateurs extérieurs. Une fois encore le jury sera de très grande qualité choisi parmi les meilleurs représentants des élus locaux, des professions du droit, des médias, des architectes, de l'économie et de la finance. La composition même de ce jury est significative de l'intérêt et du rôle joué par les SIIC dans l'économie nationale ».

________________________________

depeche

 Business Immo : Mercrdi 11 février 2009.

INDICE : L’ILT FAIT L’UNANIMITE

  Consensus de place : tel est le sentiment qui s’est dégagé du petit-déjeuner de l’ADI (Association des directeurs immobiliers) organisé, ce 10 février, par Business Immo Conférences & Formations sur le sujet sensible de l’indice des loyers tertiaires (ILT).
Consensus entre propriétaires et locataires, représentés respectivement autour de la table, par Jean-Paul Dumortier, président de la FSIF, et Patrick de Lataillade, président de l’Aspim d’une part et Bertrand Duzan, représentant de l’ADI d’autre part. Consensus autour des composantes de ce futur indice, directement inspiré de l’ILC (indice des loyers commerciaux) et structuré de la façon suivante : 50 % de la moyenne annuelle de l’IPC (hors tabac et loyer), 25 % de la moyenne annuelle de l’ICC et 25 % de la moyenne annuelle du PIB en valeur. Consensus, également sur le champ d’application de l’ILT : bureaux bien sûr, mais également logistique et locaux d’activités sont concernés. Consensus, enfin, sur l’esprit : l’indice des loyers tertiaires aura une base législative mais pas de caractère contraignant. Il sera optionnel.
« Nous voulions un indice simple et lisible par les pouvoirs publics, les bailleurs, les locataires. Nous voulions également un indice basé sur les indices officiels. Nous voulions enfin des indices disponibles trimestriellement », a résumé Christian de Kerangal, directeur général d’IPD France et Europe du Sud. Tel qu’il a été conçu, l’ILT – le nom n’est pas encore définitif – répond à cette triple volonté. Il a également deux avantages majeurs : une évolution annualisée contenue des loyers et une volatilité maîtrisée. Ainsi, selon les projections d’IPD, les loyers de l’ILT auraient affiché, sur la dernière décennie, une hausse de 2,67 % seulement, contre 4,19 % pour l’ICC sur lequel sont jusqu’ici indexés les loyers de bureaux. Ils auraient également fait preuve d’un écart-type limité à 0,77 %, contre 2,68 % pour l’ICC sur la même période. Au final, l’indice des loyers tertiaires s’inscrirait, sur 10 ans, à 30,12 %, contre 50,80 % pour l’ICC. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.
Sur le plan législatif, le dossier de l’indice des loyers tertiaires devrait être mené tambour battant. Les textes juridiques sont prêts. « L’objectif est d’aller vite. Des contacts ont été pris avec les pouvoirs publics qui suivent, depuis la fin 2008, nos discussions. Frédéric Lefebvre, porte-parole de l’UMP, qui avait suivi l’ILC, portera ce texte devant le Parlement dans le cadre d’un texte économique et fiscal », a dévoilé Dorian Kelberg, délégué général de la FSIF. On parle pour l’ILT, d’un calendrier très serré avec une adoption en vue d’ici la fin du 1er semestre 2009.
Après l’IRL (indice de référence des loyers pour le logement), l’ILC (l’indice des loyers commerciaux pour le commerce), voici venu le tour de l’ILT qui s’inscrit dans un contexte de marché tendu.

Vidéo : Regardez le reportage et les interviews de : Christian de Kerangal (IPD) - Jean-Paul Dumortier (FSIF) - Bertrand Duzan (ADI) -  Patrick de Lataillade (ASPIM)

________________________________

 Business Immo : Vendredi 23 janvier 2009, 16h09.

EXTERNALISATION : L'ARTICLE 210-E DU CGI ETENDU AU CREDIT-BAIL

 

  Le Sénat vient d'adopter un article, dans le cadre du projet de loi de finances rectificatives pour 2009, qui étend le bénéfice de l'article 210-E du Code général des impôts aux externalisations d'actifs immobiliers à travers des opérations de crédit-bail. Ainsi, l'entreprise qui externalise un actif immobilier en direction d'une société immobilière faisant appel public à l'épargne par le biais d'un montage en crédit-bail bénéficiera d'un taux d'imposition réduit (19%) sur la plus-value.
Cette mesure, sur laquelle la FSIF (Fédération des sociétés immobilières et foncières) avait travaillé dans le cadre de la loi de finances pour 2009, a été présentée par le sénateur Philippe Marini, sur demande des acteurs économiques et en accord avec le gouvernement. « Ce mécanisme s'inscrit dans le plan de relance de l'économie et il a pour but de faire face à la raréfaction du crédit à la fois pour les entreprises qui peuvent ainsi externaliser plus facilement leurs actifs et pour les sociétés immobilières faisant appel public à l'épargne, dont les foncières cotées, qui souhaitent continuer le développement de leurs projets industriels », explique Dorian Kelberg, délégué général de la FSIF.
Deux conditions sont assorties à l'extension du 210 E au financement par crédit-bail. D'une part, la mesure est temporaire et valable jusqu'au 31 décembre 2009, alors que le mécanisme du 210 E est applicable jusqu'au 31 décembre 2011. D'autre part, elle fera l'objet d'un bilan d'impact, qui sera réalisé à l'initiative de la FSIF par l'IEIF (Institut de l'épargne immobilière et foncière). A l'issue de ce bilan, la FSIF et les pouvoirs publics examineront l'intérêt d'une éventuelle prorogation.

pdf   lire l'article 7bis

________________________________  

LES PETITS DEJEUNERS DE L'ADI

 Business Immo : Mardi 10 février 2009, de 8h30 à 11h00  

  - 2009, l’année de l’indice des loyers de bureaux. Acteurs, champs d’application, mode de calcul et calendrier

- Lien de la conférence

________________________________  

NORMES IFRS : KPMG PUBLIE UN BENCHMARK SUR LES FONCIERES

  Business Immo : Jeudi 15 janvier 2009, 16 h 40

  

   KPMG vient de publier, en partenariat avec la Fédération des sociétés immobilières et foncières (FSIF), la deuxième édition de son étude de benchmark sur les modalités d’application des normes IFRS au sein des foncières cotées. Cette étude dresse un inventaire des principales normes IFRS affectant les états financiers de ces sociétés, ainsi que les choix réalisés par un échantillon d’entre elles. Elle aborde donc les questions relatives à la fair value , relevant qu’une part croissante des foncières retient cette option.
   « L’arrêté des comptes au 31 décembre constitue une épreuve de vérité pour l’ensemble des sociétés foncières, au moment même où le principe de fair value est fortement controversé , observe Régis Chemouny ( photo ), MRICS, associé KPMG en charge des activités Investor Real Estate. D’une part la « valeur historique » a montré ses limites, en termes de pertinence de l’information communiquée dans les années 90. D’autre part, la juste valeur synthétise les anticipations des principaux agents économiques et peut constituer un « indicateur avancé » permettant d’anticiper et limiter certaines crises sectorielles. »

Fichier ADOBE    Découvrez l’étude KPMG - (.pdf)

    _________________________

KPMG PUBLIE UNE ETUDE SUR LA GESTION DES RISQUES ET DU CONTRÔLE INTERNE AU SEIN DES SOCIETES FONCIERES - décembre 2008.

Fichier ADOBE    Découvrez l'étude KPMG - 393 Ko - (.pdf)

  _________________________

BOURSE : LE BILAN 2008 DES SIIC

  Business Immo : Sans surprise, 2008 restera une année noire pour les cours des foncières cotées... (Lire la suite)

 ________________________________

L'ILC DU 3e TRIMESTRE 2008 EST ETABLI A 4,48%

  Business Immo : vendredi 09 Janvier 2009, 17 h 19

  L'Insee a publié le nouvel Indice des loyers commerciaux trimestriel. Pour le 3e trimestre 2008, il s'établi, en glissement annuel, à 4,48% - contre 3,85% au trimestre précédent. Il est toutefois à comparer à l'Indice du coût de la construction, qui vient aussi d'être publié, et qui atteint… 10,46% !
Le nouvel indice s'applique aux nouveaux baux commerciaux devant être conclus et aux baux en cours. Toutefois, pour ces derniers, en cas de modification de l'indice de référence, la mise au point d'avenants sera nécessaire.

________________________________

LES LAUREATS DES 3èmes TROPHEES DES SIIC

  Business Immo : vendredi 05 Décembre 2008, 14 h 05

  Simi (Palais des Congrès) - Le jury des Trophées SIIC, présidé par le député-maire d’Evry Manuel Valls, vient de dévoiler les noms des lauréats de l’édition 2008, à l’occasion d’une cérémonie organisée sous l’égide de la FSIF dans le cadre du Simi:
- Catégorie « Ville et avenir » : Rivétoile, Unibail-Rodamco
- Catégorie « Meilleure opération » : Mercialys
- Catégorie « Meilleur analyste SIIC » : Philippe Le Trung (Citigroup), aujourd'hui chez Foncière des Régions
Un prix spécial du jury a été décerné à Anne-Marie de Chalambert (Generali Immobiliare) dans la catégorie « Immobilier et société » et Jean Weil, ancien président de la FSIF, s’est vu remettre le prix d’honneur.

________________________________

  LES NOMINES DES 3èmes TROPHEES DES SIIC

  Business Immo : mercredi 12 Novembre 2008, 14 h 34

  Le comité de pilotage et le jury, présidé par Manuel Valls, député-maire d’Evry, a rendu public la liste des nominés des 3e Trophées des SIIC. Le jury est composé de Manuelle Gautrand (architecte) ; Isabelle Rey-Lefebvre (journaliste - Le Monde) ; Anne-Hélène Garnier (notaire) ; Christian de Kerangal (directeur général – IPD) ; Arnaud de Bresson (délégué général Paris Europlace) et Bernard Loubière, (délégué immobilier de Gaz de France).


  Trophée "Ville et Avenir" : Unibail-Rodamco pour Rivétoile à Strasbourg ; Société de la Tour Eiffel pour Viseo à Grenoble ; Groupe Foncière des Régions pour Dassault Systèmes Campus à Vélizy.
Trophée "meilleure opération de l'année" : Icade pour la réussite de la transformation d’Icade en « Foncière Développeur » ; Foncière Paris France pour la réussite de la première SIIC entrepreneuriale créée « ex nihilo »; Mercialys pour la réussite de la première SIIC créée par un groupe industriel (Casino).


  Trois autres trophées seront également décernés : le « meilleur analyste de l'année », le prix « immobilier et société » et le « prix spécial du jury ».
Ces cinq trophées seront remis le 5 décembre prochain, entre 11h30 et 13h, dans le cadre du Simi. Les Trophées des SIIC ont pour vocation de faire connaître le secteur des SIIC, ses différents acteurs ainsi que leurs projets industriels auprès d'un large public de professionnels de l'immobilier, d'investisseurs, d'actionnaires, de décideurs publics et des médias. Cette manifestation est placée sous le co-parrainage de la FSIF, de Paris Europlace, de KPMG, de l'IEIF, du Simi, du journal La Tribune et du magazine Business Immo

________________________________

  LE DECRET D'APPLICATION DE L'ILC EST PUBLIE !

  Jeudi 06 Novembre 2008, 17 h 05

  Le décret d’application de l’Indice des loyers commerciaux a été publié ce jeudi 6 novembre au Journal officiel. Outre les modalités de calcul de l’ILC, ce décret précise que toutes les activités commerciales, y compris celles exercées par les artisans, pourront bénéficier du nouvel indice. Ce dernier sera par ailleurs dorénavant publié par l’Insee. L’indice des loyers commerciaux (ILC) au 2e trimestre 2008 s’établit à 3,85 %, selon le calcul préliminaire des membres du comité paritaire de suivi, placé sous l’égide du CNCC. L’indice du coût de construction (ICC), publié par l’Insee, s’établi, pour sa part, à 8,85 %.
« Cette dernière étape législative vient conclure un processus de concertation exemplaire et responsable des professionnels du secteur puisque ce nouvel indice est issu d’un accord interprofessionnel entre les représentants du commerce et ceux des propriétaires de locaux commerciaux », commente le Procos.

________________________________

  FREDERIC LEFEBVRE DEPOSE UN AMENDEMENT SUR L’ILC

  Jeudi 22 Mai 2008, 09 h 56

Frédéric Lefebvre  Frédéric Lefebvre, député UMP des Hauts-de-Seine, a déposé un amendement sur l’ILC (indice des loyers commerciaux), dans le cadre de la discussion de la loi de modernisation économique. Cet amendement vise à donner une base légale à l’ILC en mettant à jour les dispositions d’ordre public du code du commerce, en plus de l’adaptation du code monétaire et financier.
« Pour être juridiquement viable, il faut que les textes d’ordre public permettent dans leur principe l’utilisation dans les baux de commerce de détail de cet ILC », explique Frédéric Lefebvre dans l’exposé de ses motifs. « Il convient également de maintenir le principe de liberté du choix de l’indice dans ce type de baux (…). Les acteurs économiques doivent pouvoir choisir de manière consensuelle l’indice de référence le plus adapté à leur relation locative », précise-t-il.
Rappelons que l’ILC est composé à hauteur de 50 % par l’indice des prix à la consommation (IPC), pour 25 % par l’indice du coût de la construction (ICC) et pour les 25 % restants par l’indice du chiffre d’affaires de vente du commerce de détail (ICAV). Signé par la Fédération des sociétés immobilières et foncières (FSIF) et le Procos, fédérant 29 associations de commerçants, sous l’égide du CNCC, il a vocation à se substituer à l’ICC.
En tant que responsable parlementaire de la question du pouvoir d'achat, le député Frédéric Lefebvre suit les discussions entre les acteurs économiques sur ce sujet depuis le mois de septembre 2007 et a incité ces derniers à aboutir à la signature du protocole d'accord de décembre 2007.

________________________________

  SIIC : LA FSIF ET L’AMF SIGNENT UN CODE DE LA DEONTOLOGIE

  Jeudi 08 Mars 2007, 15 h 19

AMF  La FSIF et l'Autorité des marchés financiers (AMF) ont décidé d'établir un Code de déontologie à l'attention des dirigeants des Sociétés d'investissements immobiliers cotées (SIIC). Pour réaliser cet objectif, la FSIF a constitué un groupe de travail co-animé par Yves Mansion, vice-président de la FSIF et Dorian Kelberg, délégué général de la FSIF.
Ce Code de déontologie devra traiter trois thèmes : la transparence de l'information relative aux méthodes d'évaluation du patrimoine et la transparence de l'information concernant le coût de gestion lorsque celle-ci est externalisée et la prévention des conflits d'intérêts.
La FSIF a l'intention de publier ce Code de déontologie avant la fin du premier semestre 2007.
« Cette démarche est nécessaire car elle va dans le sens voulu par les dirigeants de l'ensemble des SIIC membres de la FSIF, à savoir présenter aux investisseurs, aux analystes et aux observateurs, une série de recommandations communes au secteur des SIIC allant dans le sens de la meilleure gouvernance possible. En outre, nous nous félicitons de la confiance de l'AMF envers notre fédération pour mener à bien cette opération », nous précise Dorian Kelberg.

________________________________

  COMMERCE : LES SIGNATAIRES DE L’ILC JOUENT LA CARTE DE LA MODERATION

  Lundi 25 février 2008, 18h33

  Le Comité paritaire de suivi du protocole d’accord sur l’ILC, qui réunit les représentants des locataires-commerçant et des propriétaires-bailleurs, vient de compléter l’accord sur l’indice des loyers commerciaux par un premier avenant pour gérer la période transitoire. Cette procédure transitoire dite de « modération des effets de l’indexation des baux commerciaux », est effective jusqu’au 31 décembre 2008, dans l’attente de l’adoption des dispositions législatives nécessaires à l’entrée en vigueur effective de l’indice ILC. « Nous allons travailler avec le Gouvernement et le Parlement pour trouver, le plus rapidement possible, un véhicule législatif qui légalisera l'application de l'ILC. Ce devrait être, si tout va bien, pour le printemps prochain dans le cadre du projet de loi de modernisation de l'économie », nous précise Dorian Kelberg, délégué général de la FSIF qui conduit les discussions avec les associations de locataires-commerçants.
Le Comité paritaire confirme également le niveau économique de révision du 3e trimestre 2007, avec une revalorisation fixée à 2,41%. Sur la méthode de calcul de l’indice (50% IPC +25% ICC +25% ICAV), le Comité paritaire de suivi a rencontré les représentants de l'Insee afin qu'il soit envisageable que l’institut reprenne à son compte non seulement la méthodologie de l'ILC mais également sa publication. « Les premiers contacts nous rendent confiants sur ce point », indique Dorian Kelberg. Qui ajoute : « Cet avenant consacre également la volonté d'organiser une modération de l'évolution des loyers commerciaux durant cette période de transition. Plus précisément, nous souhaitons que les propriétaires-bailleurs et les locataires-commerçants s'entendent sur des progressions de loyers conformes aux objectifs énoncés dans le protocole d'accord national interprofessionnel. La FSIF publiera une recommandation en ce sens à ses adhérents. Cependant, nous sommes conscients des limites de l’exercice car il est indispensable que les textes d’ordre public légitiment ce nouveau dispositif. En attendant, les organisations professionnelles signataires ne peuvent que s’en remettre à la sagesse des acteurs économiques sur le terrain».

________________________________

  COMMERCE : L’ILC RESSORT A 2,41 %

  Mardi 19 Février 2008, 15 h 50

  La hausse de l’indice des loyers commerciaux (ILC) s’élève à 2,41 %, contre 4,49 % pour l’indice du coût de la construction qui servait jusqu’ici à établir l’évolution des loyers de commerce.
L’ILC, qui se compose de 50 % d’indice des prix à la consommation (IPC), 25 % de l’indice chiffre d’affaires du commerce et 25 % de l’indice du coût de la construction (ICC), s’applique à partir du 9 janvier 2008. Il concerne à la fois les nouveaux baux mais aussi les renouvellements.
« L’ILC est d’ores et déjà retenu par locataires et propriétaires. Il peut s’appliquer moyennant l’introduction d’une clause de précaution permettant l’attente du vote de la loi. Malgré la bonne volonté de la plupart des parties, un certain nombre de blocages persiste dans la généralisation de l’application de cet indice. La Fédération Procos et les signataires de l’accord oeuvrent donc pour le vote d’un texte de loi rendant légalement obligatoire l’indice des loyers commerciaux », souligne Michel Pazoumian, délégué général du Procos. Ce texte de loi devrait être proposé en conseil des ministres en avril 2008 et publié au journal officiel à l’automne prochain.

________________________________

  TROPHEES DES SIIC : LES NOMINES 2 ème EDITION :                  Anglais English version

   Business Immo : Dépêche n° 2181 - Mardi 20 novembre 2007 :

Le comité de pilotage et le jury, présidé par Patrick Wallut, notaire honoraire de la 2ème édition des Trophées des SIIC, ont rendu public la liste des nominés.
Trophée "Ville et Avenir" : Affine pour les Hangars des quais à Bordeaux ; Altarea pour l'Espace Saint-Georges à Toulouse ; Société Foncière Lyonnaise pour Haussmann Saint-Augustin à Paris.
Trophée "meilleure opération de l'année" : La Compagnie la Lucette pour "l'émergence d'un nouveau groupe "; Eurosic "six mois chrono pour constituer la plus petite des grandes foncières"; Unibail-Rodamco pour "la création du leader mondial de l'immobilier commercial ".
Deux autres trophées seront également décernés. L'un pour le "meilleur analyste de l'année", l'autre pour "immobilier et société".
Ces quatre trophées seront remis le 30 novembre prochain, de 11 heures 30 à 13 heures, dans le cadre du Simi.
Les Trophées des SIIC ont pour vocation de faire connaître le secteur des SIIC, ses différents acteurs ainsi que leurs projets industriels auprès d'un large public de professionnels de l'immobilier, d'investisseurs, d'actionnaires, de décideurs publics et des médias. Cette manifestation est placée sous le co-parrainage de la FSIF, de Paris Europlace, de KPMG, d'Euronext.liffe, de l'IEIF, du SIMI, du journal La Tribune et du magazine Business Immo.

________________________________

  SALON ACTIONARIA 2007 :                   

   Quelques chiffres :

                         - Vendredi 16 novembre 2007 : 11 244 visiteurs

                        -  Samedi 17 novembre 2007   : 10 839 visiteurs

- 7 SIIC étaient présentes : Gecina, Wereldhave, Foncière des régions, EUROSIC, Züblin Immobilière France, Paref et Société de   la Tour Eiffel

 

Retrouvez les interviews de l'Agora des Présidents :

 

- Méka BRUNEL, EUROSIC : http://88.191.26.98/actionaria/Eurosic.html

- Christophe KULLMANN, Foncière des régions : http://88.191.26.98/actionaria/Fonciere.html

- Alain PERROLLAZ, Paref : http://88.191.26.98/actionaria/Paref.html

- Mark INCH, Société de la Tour Eiffel : http://88.191.26.98/actionaria/Societe.html

- Pierre ESSIG, Züblin Immobilière France : http://88.191.26.98/actionaria/Zublin.html

________________________________

  IMMOBILIER : LES TROIS RAPPORTS POUR LE GRENELLE DE L’ENVIRONNEMENT

Dépêche n° 2032 - Jeudi 27 septembre 2007                           Grenelle

Les représentants des professions immobilières ont remis leur rapport à Jean-Louis Borloo ministre de l'Ecologie du Développement et de l'Aménagement durables, dans le cadre du « Grenelle de l’environnement ».
Pour rappel, Philippe Pelletier, président de l’Anah, était chargé de mener une réflexion sur le parc existant de logement et le développement durable, Bernard Coloos, directeur aux affaires économiques financières et internationales de la FFB, sur le thème du logement neuf et Dorian Kelberg, délégué général de la FSIF, sur l’immobilier d’entreprise et commercial.

Pour cette dernière catégorie, le rapport préconise trois séries de mesures spécifiques. Des mesures normatives, avec notamment l’objectif de construire des bâtiments à « énergie positive » à l’horizon 2020 et de réduire la consommation maximale du parc existant à 80 kWh/m²/an. Le rapport propose aussi des mesures incitatives, avec des mécanismes de soutien financier comme l’amortissement du coût d’acquisition d’un bâtiment performant sur le plan énergétique ou la réduction de la fiscalité sur les plus-values latentes de 16,5% à 13% pour les immeubles cédés ou apportés faisant l’objet d’une réhabilitation aux nouvelles normes. Enfin, un volet coercitif est envisagé. On y retrouve notamment la proposition de pas autoriser l’indexation des loyers sur l’indice pour les bâtiments les moins performants, d’instaurer une taxe « pollueur-payeur » et même déclasser les immeubles des propriétaires qui ne « joueraient pas le jeu ».

Lire le rapport sur l'immobilier tertiaire :       grenelleimmobiliertertiaire.doc
Lire le rapport sur le logement neuf :              grenellelogementneuf.doc
Lire le rapport sur les logements existants grenellelogementsexistants.pdf

Source : les dépêches de BusinessImmo.fr

Haut de page     

________________________________

       

  JEAN-LOUIS BORLOO MOBILISE LES PROFESSIONNELS IMMOBILIERS SUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE

Dépêche n° 1908 - Mardi 31 juillet 2007                            M. BORLOO

Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie du Développement et de l'Aménagement durables, a réuni l’ensemble des représentants des industries immobilières en vue de la préparation du "Grenelle environnement". A l’issue de cette réunion, Philippe Pelletier, président de l’Anah, a été chargé de mener une réflexion sur le parc existant de logement et le développement durable, Dorian Kelberg, délégué général de la FSIF, sur l’immobilier d’entreprise et commercial et Bernard Coloos, directeur aux affaires économiques financières et internationales de la FFB, sur le thème de la construction.
Jean-Louis Borloo a manifesté sa volonté d’obtenir des résultats concrets dans un délai court et a redonné rendez-vous aux représentants des industries immobilières à la fin du mois d’août, date à laquelle un rapport de synthèse sera transmis au ministre.
« Les représentants des industries immobilières et en particulier la FSIF répondent présent aux préoccupations et aux objectifs fixés par le ministère, qui est un signe de confiance entre les pouvoirs publics et nos industries. Nous comptons remettre un document qui servira de référence dans les délais impartis », nous a déclaré Dorian Kelberg, qui a d'ores et déjà organisé une première réunion.         

 Source : Les dépêches de BusinessImmo

Haut de page     

________________________________

       

  LES SIIC CONFIRMENT LEUR CHANGEMENT DE BRAQUET

Plus de 4 ans après la création du statut, la FSIF a dressé un nouveau bilan des SIIC.

La Bourse

L’année 2006 et le premier trimestre 2007 ont confirmé le changement de braquet des foncières cotées. D’abord au niveau du marché immobilier. De 1,23 Md€ en 2003, le niveau des investissements des foncières ayant adopté le régime SIIC est passé à près de 12 Mds€ l’an passé. Le premier semestre 2007 confirme l’appétit des foncières qui représentent autour de 20% du volume d’engagements.
Ensuite, sur le plan boursier, les SIIC ont résolument redynamisé un compartiment en déshérence. La capitalisation boursière des SIIC a atteint 52 Mds€ en avril 2007, soit 2,5% de la capitalisation totale de la Bourse de Paris. La vague d’adoption du statut s’est poursuivie en 2006 et cette année, avec respectivement 17 et 6 nouvelles SIIC. En 2007, Foncière des 6e et 7e arrondissements de Paris, Foncière Inéa, Société de Tayninh, Terreïs, Segro (ex-Slough Estates) et Montea ont opté pour le régime, portant à 52 le nombre total de SIIC. De nouvelles introductions et d’autres options devront intervenir durant le second semestre.
A la faveur du nouveau régime, les foncières cotées sont redevenues des véhicules appréciés de la communauté immobilière et financière, comme en témoigne la forte croissance de la collecte de fonds propres. Depuis l’introduction du statut, la collecte a été multipliée par 20 pour atteindre près de 4,35 Mds€ en 2006. Près de 2,8 Mds€ ont été levés suite à des introductions en Bourse et plus d’1,5 Md€ a été collecté au travers d’autres opérations de marché et notamment des augmentations de capital. « Ces volumes témoignent de la confiance dont bénéficient les SIIC auprès des investisseurs, et de leur capacité à dégager des moyens de financement pour réaliser leurs investissements futurs », souligne Dorian Kelberg, délégué général de la FSIF.
La Fédération tient à démontrer la pertinence de son projet industriel aux yeux des pouvoirs publics. Et l’un des arguments pour illustrer les effets de levier positifs des SIIC pour l’économie française, reste le flux de recettes fiscales. Le bilan de la FSIF précise que depuis 2003, l’adoption du statut par 39 foncières a permis de dégager plus de 2,2 Mds€ de recettes fiscales pour l’Etat. « Chaque année depuis 2004, la conversion des foncières au statut SIIC permet de générer un flux moyen de recettes fiscales de 200 M€ », ajoute la Fédération qui précise que ce flux ne comprend pas la fiscalité acquittée par les entreprises qui externalisent leurs actifs immobiliers vers les SIIC, ni les droits de mutation perçus par les collectivités territoriales qui ont progressé à due proportion. S’y ajoute également le montant des dividendes versés aux actionnaires qui ont généré, selon les estimations de la Fédération, environ 300 M€ de recettes fiscales pour l’Etat en 2006.
    Source : La lettre de BusinessImmo.com

________________________________

PARIS EUROPLACE
5 et 6 juillet 2007

ParisEuroplace

Le panel :

"French REITs, Key Players of the International Real Estate Markets: Trends and Prospects
(organised by Fédération des Sociétés Immobilières et Foncières & Institut de l'Epargne Immobilière et Foncière

Moderator: Guy MARTY, Vice Chairman, Institut de l’Epargne Immobilère et Foncière (IEIF)
Jean-Paul DUMORTIER, Chairman, FSIF, Chairman, SPF
Philippe Le TRUNG, Head of the pan-European Real Estate Research team, Citigroup
Yves MANSION, Vice-Chairman, FSIF
Guillaume POITRINAL, Chairman, Unibail
Robert WATERLAND, Co-president, Société de la Tour Eiffel

http://link.brightcove.com/services/link/bcpid326856056/bclid422535580/bctid1111621613

Le communiqué de presse de la FSIF :

Les interviews :

Jean-Paul DUMORTIER

http://link.brightcove.com/services/link/bcpid326856056/bclid331394360/bctid1111466631

Robert WATERLAND

http://link.brightcove.com/services/link/bcpid326856056/bclid331394360/bctid1111368053

Guy MARTY

http://link.brightcove.com/services/link/bcpid326856056/bclid331394360/bctid1111464625

________________________________

 

Haut de page             

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

________________________________

  SIIC TROPHIES: THE NOMINATIONS                                                                                                         French  French Version

News N°2181 - Tuesday, November 20th, 2007

The steering committee and the jury, chaired by Patrick Wallut, honorary solicitor to the "Trophées des SIIC" SIIC (quoted property company) Trophies 2nd edition, has published the list of nominations.

"Ville et Avenir" ("City & Future") Trophy:  Affine for the Hangars des Quais in Bordeaux; Altarea for the Espace Saint-Georges in Toulouse; Société Foncière Lyonnaise for Haussmann Saint-Augustin in Paris.

"Best Transaction of the Year" Trophy:  Compagnie la Lucette for "The emergence of a new group"; Eurosic "Six months to set up the smallest of the large property companies"; Unibail-Rodamco for "The creation of the world leader in commercial property".
Two other trophies will also be awarded. One for the “best analyst of the year”, the other for “property and society”.

These four trophies will be awarded this 30 November, from 11:30 to 13:00, at SIMI.
The “Trophées des SIIC” aim to improve awareness of the the SIIC sector, its various players and their industrial projects among a large public of property professionals, investors, shareholders, public decision makers and the media. This event is cosponsored by the FSIF, Paris Europlace, KPMG, Euronext.liffe, IEIF, SIMI, the La Tribune newspaper and the magazine Business Immo.

________________________________

Haut de page      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Signature du protocole d'accord au MIPIM à Cannes

 

05

 

 

 

 

 

Haut de page